forum pour se soutenir et s'entraider entre parents d'enfants diabétique de type 1.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La découverte du diabète de Bastien attention un peu long !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Cris
nouveau membre
nouveau membre


Nombre de messages : 14
Age : 46
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: La découverte du diabète de Bastien attention un peu long !!   Ven 27 Fév - 13:00

Pour ne pas copier Coquisa Embarassed je fais un copié collé du récit que j'ai fait sur docti le 7 fév 2006 10 mois après la découverte du DID

Allez à moi ça fait du bien pour l'insomnie de pouvoir s'étendre sur le sujet je crois ? et puis je suis déjà intervenue à qq reprises depuis qq jours que je traine la nuit ici mais sans jamais me ( nous )présenter

Avril 2005 je suis enceinte de 8 mois une petite fille et déjà maman de deux garçons Gabriel et Bastien 4ans 1/2 et 32 mois nous sommes en travaux en train de faire refaire la salle de bain donc plein de poussière dans la maison ( si si ça a son importance )et on constate que Bastien boit de plus en plus , je demande à son ass mat de demander ce qu'en pense le doc qui doit passer chez elle pour autre chose mais je me dit que c'est peut-etre toute cette poussière qui lui pique la gorge qui le fait boire davantage
19 avril le docteur prescrit une prise de sang pour vérifier un peu tout mais
20 avril naissance de sa petite soeur , je remet la prise de sang à un ptit peu plus tard ( le docteur n'a pas dit non plus que c'est extrème urgent )
Je sors de mater et pars vivre à Meudon ( 92 ) chez mes parents qui sont eux en vacance pour éviter ma maison sans salle de bain. C'est les vacances scolaires mon grand est chez ma BM ( ouf ) , je pars avec Bastien et Louann
Bastien boit tjs autant mais pas d'autre symptome si ce n'est qu'il est un peu pale , malgrès ça il apprend la proprété et passe sa première journée sans couches le 28 avril
29 avril ( anniversaire de ma maman ) Bastien boude son repas de midi , je le mets à la sieste , il vomit après m'avoir fait une colère un peu inexpliquée , pdt sa sieste j'appelle ma maman pour avoir les coordonnées de son médecin je me dis qu'on ira le voir en fin d'après midi
A son réveil on va au parc et là il s'asseoit sur un banc , n'a pas envie de jouer , a du mal parler clairement , je n'attends pas et l'emmene illico voir le doc
Là quelle chance le docteur me parle immédiatement de ses doutes de diabète sans pincettes ni brutalité il a juste l'air très concerné ( évidemment son fils est DID ) il fait une bandelette ( il fait pipi dans un verre lui qui est propre depuis la veille ( marron ) et un dextro ( hi )
Le docteur me dit de partir sans attendre aux urgence après avoir pris ce qu'il faut pour 15 jours d'hospi ( je sais déjà à quoi m'en tenir sic )
Juste le temps d'appeler mon mari ( au travail près de chez nous dans le 77 ) parceque je suis à Meudon sans voiture avec mes deux enfants
On arrive aux urgence le docteur a déjà appelé ils nous prennent tout de suite devant tout le monde mais là commence une nuit de cauchemards il n'est que 19h30 et Bastien est déjà à plus de 6 g il ne parle plus , est amorphe, ne peut plus boire
Un, deux , trois , quatre ... 20 essais pour lui mettre une perf , au premier il est très courageux tend son bras et regarde , au 4 éme la trouille le fait vomir et il commence à paniquer ( moi aussi mais je ne dois surtout pas faiblir ) je suis forte je continue à lui sourire je demande une crème anesthésiante on me dit qu'on n'a pas le temps d'atttendre 1h30 qu'elle fasse effet son état est déjà critique
mais à 23h30 nous y sommes tjs ...
Pendant ce temps papa lui n'arrive pas à rester avec nous c'en est trop pour lui de voir souffrir son fils , je crains qu'il fasse un malaise ( il m'en a fait un du au stress qq mois auparavant )
il sort fumer une clope je lui dis que je serais forte
Ma fille de 9 jours allaité ( dernière TT 16h00 ) dort dans sa nacelle sans sourciller malgrès les hurlements ( je ne sais pas ce que j'aurais fait si elle avait pleuré )
La pédiatre du service tente de nous prendre à part pour nous expliquer de manière très pro , très douce la situation , je lui explique que MA priorité est que mon fils arrete de souffrir le reste je l'ai déjà compris ( je ne sais pas comment d'ailleurs juste avec un ou deux mots entendu j'avais intégré )
Toutes les personnes capables de piquer le petit corps de mon fils ont essayé vainement sans comprendre qu'au 3 ème essais déjà ils n'avaient plus besoin de prendre le temps de lui dire "alors là je vais regarder tes veines et puis là je vais mettre l'elastique" ça m'exaspérait il n'est pas bete il savait à force
Et puis c'est de plus en plus dur de le piquer il se déshydrate
Ils décident de le transférer en urgence dans un autre hopital pour qu'un chirurgien spécialisé en nourrisson le perfuse
Je ne veux pas le laisser pas maintenant , je laisse ma fille et mon mari ( ils lui trouveront un biberon de lait maternisé ...son premier biberon ) et nous partons en samu , un des infirmiers dans le samu est DID il prend le temps de m'exliquer son quotidien me parle de l'AJD je prends le temps de lui poser des question mon fils entend la sirène mais il s'endort en tenant ma main
Sur place l'infirmier le porte dans sa coque rigide sans le réveiller ( c'est si court ce répis ) l'anesthésiste sur place pense à proposer un masque de gaz hilarant ( pourquoi pas avant ) c'est vraiment hilarant c'est moi qui le tient j'en prends plein la tronche j'arrive à blaguer c'est ptet de l'humour noir mais bon ) Après encore 4 essais il arrive à lui poser deux perf d'eau salée dans les pieds je lui promets que c'est fini qu'on ne lui fera plus mal
Juste le temps pour moi de prendre une collation ( non non je ne suis pas diabétique juste allaitante et n'ayant pas mangé depuis le midi ... euh meme matin )
Retour à Clamart et là la pédiatre annonce à l'infirmière heureuse élue qu'il faut encore lui faire une prise de sang pour vérifier son taux de sucre avant de lui poser la perf QUOI !!!!!je crois que l'infirmière est encore plus stess que moi sachant l'historique du bonhomme , elle tremble , j'en suis malade pour lui et je lui avais promis mais quand celà vat-il s'arreter !!! et là oh miracle elle le pique tellement bien qu'elle lui pose ( à ma demande )au 3 ème essais quand meme un ktlon pour pouvoir lui prendre du sang la nuit et le lendemain matin sans avoir à le repiquer ( mais pourquoi il faut que ce soit moi qui le dise !!! )
Il est 2h00
3h00 enfin nous nous appretons à monter en chambre ( j'ai négocier de garder ma puce pour la première nuit après on s'arrangera )
on vient lui poser des patch autocollant et le brancher pour surveiller ( sa tension , son electro ou les deux ) il panique dès que qqun s'approche de lui je suis tjs là je lui tient la main le rassure je crois que ça l'aide
3h30 la machine s'affole ça bip dans tous les sens j'appele au secours , ouf ça n'étais qu'un panne
Enfin je me pose , j'allaite ma petite et je commence à cogiter sur la manière de s'organiser pour les 15 j à venir
Je rappatrie ma maman de ses vacances à avignon elle me gardera la petite le jour, c'est le jour que Bastien va avoir besoin d'une présence
Je m'organise pour une course d'1 semaine entre tétées à Meudon , repas du midi avec Bastien ( ils n'ont pas assez de personnel pour gérer les repas ) repas du soir, cours avec le diabéto ( super diabéto dans le service de l'hopital soir dit en passant !!! )j'ingurgite tout ce que je peux , j'apprends , on explique à Bastien meme s'il est encore petit il comprends beaucoup de chose et ce qu'il comprend c'est que en se soignant il se sent beaucoup mieux que lorsqu'il est arrivé
Il nous lache quand meme les mots qui tuent "c'est pas juste " je retiens mes larmes , c'est vrai pourquoi lui et pas moi ? enfin j'ai l'impression pour la suite que tout s'enchaine naturellement
Bastien va mieux ,il accepte tout sans rien dire , décoche meme le brevet de courage de l'hopital il est devenu propre la nuit aussi alors que nous le laisson le soir en lui disant à demain , mais il a sa télé ( merci canal j ) et les infirmière sont adorables
Sauf pour ma fille qui ne grossit pas 100g en 1 mois ( aurais-je raté mon allaitement je ne comprends pas j'ai pourtant tout fait pour )
Bastien nous fait quand meme 3 jours après son arrivé une rubéole ( il est vacciné !!! ) ben oui mais c'est une forme dérivée ( évidemment pourquoi ni ais-je pas pensé ) 40°C de fièvre , il n'a plus faim et hop reperf mais du glucose cette fois ( je commence à comprendre le rapport insuline/sucre )
Deuxième semaine c'est la rentrée scolaire de Gabi moi je suis au point alors c'est papa qui va s'y coller il prend un hotel à coté de l'hopital il ne veut pas y dormir Bastien a ses habitudes
je rentre avec ma mini puce et mon grand
Jeudi papa a un empèchement je fais le trajet de chez moi cette fois jusqu'à l'hopital , c'est plus les vacances scolaires embouteillage je mets 2h30 , je pleure dans la voiture coincée au milieu d'un bouchon
Enfin une fois pret piqure dans une main , dextro dans l'autre , fiches de la diététicienne dans la tete nous voilà enfin sur le retour à la maison
ça fait tout drole on a l'impression d'etre laché dans la nature "tout nu" mais saurat-on ??? on se sent fragile , perdu et puis la vie reprend son court on veut que Bastien vive "normalement" il ira à l'école en sept on fera ce qu'il faut , je continuerais à travailler au 4/5 ème comme prévu ( ça c'est le diabéto qui l'a dit )
Tout s'est déroullé presque comme ça Bastien est entré à l'école en sept mais à mi-temps ( le temps que les maitresses s'habitue à sa différence - comment ça il est différent ??? ) la cantine c'est pas possible on ne me garantie pas qu'il y aura qqun qui lui fera manger son assiette quand il n'a pas faim et son ass'mat' , oulà quand elle apprend ce qui lui est arrivé elle me dit dès le début qu'elle ne sait pas comment je vais pouvoir vivre avec un stress pareil et qu'elle ne pourrait pas :-/
ALors j'ai "profité" d'un plan social pour etre licencié et j'ai la joie ( si si ça n'est pas ironique finalement ça tombe bien ) de m'occuper de mes 3 enfants et de profiter des premiers mois de ma petite ( parceque ses 3 premiers mois honnetement je ne les ai pas vu !! )

Oulà je crois que j'ai écris de quoi faire un livre pardon d'avoir été si longue j'avais des choses à sortir je crois , merci à ceux qui auront été jusqu'au bout et je n'en veux pas aux autres

A bientot sur ce forum je crois

Et voilà un pavé-à-la-Coqui, ça me fait tout drole de relire ça !!! nous sommes bien loin de tout ça en 4 ANS la vie a repris son court très naturellement , je suis désormais ass'mat' je garde 3 ptits loups et reste dispo pour mes 3 zouzous qui ne vont pas à la cantine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carole
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 35
Localisation : Ajaccio
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: La découverte du diabète de Bastien attention un peu long !!   Ven 27 Fév - 21:46

Chris ca a du étre trés dur pour toi avec un bébé en bas age. 4 ans déja ca passe vite mais ca reste des souvenirs douloureux. En tout cas merci a vous toutes de nous faire partager votre expérience. J'espére qu'on aidera beaucoup de gens grace a ce forum. Et merci aussi de faire vivre ce forum qui sans vous ne serai rien. Ce qui me plait c'est ce coté plus intime que chez docti qui nous permet d'échanger et d'aprendre a mieu se connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parents-de-did.forumactif.com
 
La découverte du diabète de Bastien attention un peu long !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin d'aide pour cas de decouverte de diabete avec VIH
» Etrange découverte à Paimpont
» Kaguya : découverte de la première "caverne" lunaire
» Le magnésium diminue le risque de diabète
» Parcours de Découverte des Formations et des Métiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parents d'enfants DID :: Le diabéte au quotidien :: Votre histoire-
Sauter vers: